Nouvelles conférences expositions

Nouvelles conférences, nouveau cours, report des séances…

Compte tenu des différents reports de conférences sur les grandes expositions, de quelques nouvelles propositions, d’un nouveau cycle sur Renoir, voici le nouveau programme de janvier à juin. Bien entendu il pourra être légèrement modifié en fonction des événements..

  • Jeudi 4 mars – La collection Morozov  Icônes de l’art moderne  par D. Dupuis-Labbé, conservateur général honoraire  Cette exposition événement réunira plus de 200 chefs-d’œuvre de la collection d’art moderne français et russe des frères moscovites Mikhaïl Abramovitch Morozov (1870-1903) et Ivan Abramovitch Morozov (1871-1921).
  • Jeudi 1er avrilRodin Picasso  par Jérôme Buisson, historien de l’art   La confrontation du travail des deux monstres sacrés Auguste Rodin (1840-1917) et Pablo Picasso (1881-1973) révèle des points de contacts déjà connus, mais aussi des rencontres inédites. Les inventions formelles de ces deux artistes hors du commun marquent à leurs époques respectives des tournants dans l’art moderne.
  • Jeudi 15 avril Signac – les harmonies colorées – par Pierre Curie conservateur du musée Jacquemart-André et commissaire de l’exposition (sous réserve) Paul Signac (1863 – 1935), maître du paysage et principal théoricien du néo-impressionnisme côtoiera Georges Seurat, Camille Pissarro, Maximilen Luce, Théo Van Rysselberghe, Henri-Edmond Cross, Louis Hayet, Achille Laugé, Georges Lacombe et Georges Lemmen.
  • Lundi 17 maiModernités suisses par Sylvie Patry, directrice des collection du musée d’Orsay et commissaire de l’exposition (sous réserve) Autour de la fin des années 1890, s’affirme une génération de peintres, tels que Cuno Amiet, Giovanni et Augusto Giacometti, Felix Vallotton, ou encore Ernest Bieler ou Max Buri, qui renouvellent profondément l’art de leur temps.
  • Jeudi 3 juinElles font l’abstraction. Une autre histoire de l’abstraction au 20e siècle  par Dominique Dupuis-Labbé, conservateur général honoraire L’exposition ambitionne d’écrire l’histoire des apports des artistes femmes à l’abstraction à travers cent six artistes et plus de cinq cents œuvres datées des années 1860 aux années 1980.